Cargando... ¡Por favor Espere!


INTRASTAT


http://www.iparlayaramburu.com/wp-content/uploads/2018/05/INTRASTAT_2.jpg

Iparla y Aramburu, SL offre ses services de gestion des déclarations mensuelles Intrastat à votre entreprise ajustée rapidement et facilement son volume de négociation et votre budget.

Ils sont soumis à un système de déclaration Intrastat toutes les marchandises circulant entre le territoire statistique des États membres de l’Union européenne. Par conséquent, dans le cas de l’Espagne, sera l’objet de statistiques intracommunautaires toutes les expéditions de marchandises circulant entre le territoire statistique de l’Espagne et le territoire statistique de tout autres États membres de l’Union européenne, à l’exception des exceptions possibles les règlements INTRASTAT.

Plus précisément, la portée susmentionnée comprend:

Les biens communautaires et non communautaires.
Les marchandises faisant l’objet d’une transaction commerciale et celles qui ne le sont pas.

Tous les produits en circulation entre les États membres traversent la frontière extérieure de l’Union européenne.

Toutefois, ne sont pas inclus dans le cadre des opérations du système INTRASTAT qui se qualifient comme prestation de services conformément aux définitions figurant aux articles 11 et 12 de la loi 37/1992 de taxe sur la valeur ajoutée.

Comme il est indiqué plus haut sont inclus dans le système INTRASTAT toutes les marchandises d’un État membre de l’Union européenne à l’autre, que ce soit l’objet d’une transaction commerciale ou non.

Ainsi, la portée territoriale du système INTRASTAT fournira aux États membres qui, à ces fins, sont la France, la Belgique, le Luxembourg, les Pays-Bas, Allemagne, Italie, Royaume-Uni, l’Irlande, le Danemark, la Grèce, le Portugal, l’Espagne, la Suède, la Finlande, l’Autriche, la Pologne, l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Hongrie, la République tchèque, la Slovaquie, Malte, Chypre, la Slovénie, la Bulgarie, la Roumanie.

Nonobstant ce qui précède, il y a certaines exceptions aux territoires ci-dessus, à savoir des États membres qui ne sont pas inclus dans le système INTRASTAT.

Dans le cas de l’Espagne, ne font pas partie du « territoire DEB » des îles Canaries, Ceuta et Melilla. En ce qui concerne le reste des exceptions de l’Union sont le territoire de Büsingen (Allemagne), Municipalité de Livigno (Italie), les départements d’outre-mer, Heligoland (Allemagne), Campione d’Italia (Italie), les eaux italiennes de Lac de Lugano, îles anglo-normandes (Grande-Bretagne) et Mont Athos.

Il est appelé statistique forcé nécessaire pour déposer DEB, par exemple pour fournir des obligations d’information statistique est déterminée en fonction de deux facteurs qui doivent être considérés ensemble des personnes:

Nature de l’opérateur: l’obligation de fournir des informations statistiques étend à toute personne physique ou morale assujettie à la TVA dans l’État membre d’expédition à: est intervenu dans un contrat dans lequel la question ou l’introduction prévue à défaut mercancías. En , est à l’origine de l’émission ou la réception de défaut mercancías. En, vous êtes en possession des marchandises, à l’expédition comme dans l’introduction.
Le volume des échanges: Selon l’ordonnance EHA / 3799/2008 du 23 Décembre, les seuils statistiques en vigueur pour 2012 sont réglementés, ils sont liés à la présentation de la limite statistique déclaration INTRASTAT dans l’exercice transactions communautaires actuelles ou antérieures menées dans un ou les deux flux d’un montant facturé total inférieur à 400.000 euros.

Par conséquent, ils sont exemptés, pour les flux entrant et expédition considérés indépendamment, les opérateurs intracommunautaires dont le montant total des introductions facturées dans le territoire statistique espagnol ou des expéditions de ce territoire l’année précédente n’a pas été adopté, respectivement, le chiffre de 250.000 euros .

Dans les deux cas, si un opérateur transférera au cours de l’exercice, le chiffre de 400.000 euros sera lié dans le mois au cours duquel ce montant a été dépassé pour produire des états statistiques qui comprend toutes les transactions au cours de l’année et par la suite , doit soumettre des déclarations INTRASTAT sur une base mensuelle.

Nonobstant ce qui précède, certaines personnes sont dispensées de fournir des états statistiques, à savoir:

Les personnes, sauf en cas d’échanges intracommunautaires de nouveaux moyens de transport ou de produits soumis à accise.
Les personnes morales qui ne sont pas tenus de présenter l’état récapitulatif des opérations intracommunautaires (modèle 349).
Enfin, les opérateurs étant tenus de soumettre des déclarations INTRASTAT pour une année donnée prévoyant improductifs au cours de la même expédition ou l’introduction de marchandises à l’intérieur, peuvent demander à être exclus de l’obligation de déposer des statistiques de rendements pour cette année, pour qui doit présenter une demande conforme aux dispositions de l’annexe VIII ou IX Résolution INTRASTAT.

Enfin, en commentant que lorsque l’opérateur est une personne physique ou morale non établie sur le territoire statistique espagnol, qui, par leur nature et le volume des opérations nécessaires pour soumettre les déclarations pertinentes INTRASTAT, ces déclarations doivent être transmises par votre représentant fiscal.

Publicaciones Recientes

    Galeria de Fotos